Jo Duchene à Genève – du 11 octobre au 24 novembre

« Alors que notre regard est submergé quotidiennement par une iconographie abondante, nous oublions l’essence même de ces images à voir.

La photographie est affichée dans la rue, orne et illustre notre presse, alimente jusqu’à l’encombrement, notre visuel technologique.
Elle est si présente qu’elle arrive à brouiller les
pistes comme une dame d’une rare élégance qui parvient à dissimuler son âge. L’image n’est pas due au hasard ni à l’appareil photographique,
elle est l’oeuvre d’un auteur, d’un créateur de
mondes, d’un poète ou d’un inventeur.
La première image est obtenue le 5 mai 1816 par Joseph Nicéphore Niépce, il n’arrive pas à transformer ses négatifs en positifs, ni à obtenir le fixage… La photographie (qui ne s’appelle pas encore comme cela) devient alors le témoin de la curiosité humaine, et son désir de fixer ce qu’elle voit, est toujours plus fort. Ainsi, les paysages, les architectures ou encore les visages, relatent chacun à leur manière, l’évolution de notre espèce. Alors que nos contemporains se sont servis de fossiles et de reliques archéologiques pour comprendre notre civilisation, notre
progéniture n’a plus qu’à se pencher sur notre patrimoine photographique. Sur fond de décor 19e siècle, la famille, l’industrialisation, la démocratisation, le nationalisme, les voyages, dame photographie entame une ère des plus denses à travers le courant pictorialiste, moteur des mouvements qui vont suivre. La société doit s’appliquer à trouver de nouveaux repères. L’art va côtoyer, avec bonheur, le croisement entre une machine et la nature, la photographie, elle, adopte deux branches, le réalisme et le naturalisme, avec un penchant pour l’atmosphère exotique ramenée de pays lointains. » (Extrait de la note d’exposition)

Une expo à voir et à parcourir, du 11 octobre au 24 novembre 2012, à Genève. J’y serai en bonne compagnie, jugez plutôt : Berenice Abbott – Ansel Adams – Laure Albin Guillot – Max Alpert – Manuel Alvarez Bravo – Jean-Bernard Arkitu – Tevfik Ataman – Eugène Atget – Philippe Ayral – Anna Bak – Dimitri Baltermants – Lionel Bayol-Thémines – William Bedford – Hans Bellmer – C. Beurant – Joseph Beuys – Fred Boissonnas – Christian Boltanski – Paul Bonzon – Pierre Boucher – Anton Bragaglia – Brassaï – André Breton – Mauren Brodbeck – Camille Bryen – Pol Bury – Françoise Canal – Paul Capdeville – Henri Cartier-Bresson – Christo – Alvin Langdon Coburn – John F. Collins – Julien Coulommier – Edward Sheriff Curtis – Yvan Dalain – Geraldo De Barros – Louis Jean Delton – Robert Demachy – Jan De Meyere – Georges Deménÿ- Henri de Renaucourt – Desconocido – Michel Dheurle – Jan Dibbets – Robert Doisneau – Leo Dohmen – Cesar Domela – -D’Ora – Frantisek Drtikol – Marcel Duchamp – Jo Duchêne – Buby Durini – Rémy Duval – Harold Edgerton – Fred Erismann – Albert Fauvarque Omez – Gertrude Fehr – Andreas Feininger – Hans Finsler – Peter Fischli & David Weiss – Alain Fleig – Joan Fontcuberta – Ernst Förster – Robert Frank – Ernst Fuhrmann – Jaromir Funke – Pierre Gaudard – Aris Georgiou – Albert Gilles – Ralph Ginzburg – Tom Gormley – Emile Gos – Dan Graham – René Groebli – Bernard Guillot – Micheline Hachette – Ruth Hallensleben – Raoul Hausmann – Lewis Hine – Emil Otto Hoppé – Ph. Hoyois – Georges Hugnet – Yves Humbert – Isidore Isou – Pierre Jahan – Lothar Jeck – Allan Kaprow – György Kepes – André Kertész – Frédéric Khodja – Peter Knapp – François Kollar – Joseph Kosuth – S. Krasinsky – Klara Kuchta – Heinrich Kühn – Céline Laguarde – Jacques-Henri Lartigue – Robert de La Sizeranne – Sophie Lauffer – Christian Lebrat – Jean Le Gac – Joël Leick – Maurice Lemaître – Jean-François Lepage – Sol LeWitt – Ernst Linck – Hermann Philipp Linck – Boris Lipnitzki – Herbert List – Richard Long – Urs Lüthi – George Maciunas – Edmond Mahiet – Claude Maillard – Man Ray – Manuel Frères – Filippo T. Marinetti – Germaine Martin – Willy Maywald – Antoine Mazel – Ralph Meatyard – André Melchior – Léonard Misonne – Laszlo Moholy-Nagy – Pierre Molinier – Moret – Alphonse Mucha – Eadweard Muybridge – Paul Nadar – Charles Naudet – Bruce Nauman – Rafael Navarro – Vitezslav Nezval – Hermann Nitsch – James Perret – Gérard Pétremand – Constant Puyo – Arnulf Rainer – Wladimir Rehbinder – Georg Reisner – Rodolphe Reiss – Léopold Reutlinger – Hans Richter – Aleksander Rodtchenko – Willy Ronis – Albert Rudomine – Edward Ruscha – Roland Sabatier – Ilse Salberg – Jean-Louis Sarthou – Alain Satié – Roger Schall – Oskar Schlemmer – Henri Schneeberger – Philipp Ritter von Schoeller – David Seymour (Chim) – Edward Hazen Sise – Aaron Siskind – Rudolf Skopec – Robert Smithson – Emmanuel Sougez – Anton Stankowski – Edward Steichen – Albert Steiner – Bert Stern – Louis Stettner – Sasha Stone -¨Paul Strand – Annelies Strba – Christer Strömholm – Carl Strüwe – Josef Sudek – Frank Meadow Sutcliffe – Maurice Tabard – Jacqueline Tarkieltaub – Karel Teige – Anton Tonder – Georges Tourdjman – Jacob Tuggener – Benedykt Tyszkiewicz – Umbo – Sylvaine Vaucher – Bernar Venet – Andy Warhol – Charles Weber – Weegee.

exposition photographique Jo Duchene du 9 novembre au 18 décembre 2011

 Jamais le même fleuve
Oeuvres des collections de photographies de Michèle et Michel Auer, Isabelle Darrigrand, Freddy Denaës, et Madeleine Millot-Durrenberger

 La Maison d’art Bernard Anthonioz, depuis son ouverture en 2006, a choisi de consacrer la dernière exposition de l’année à la découverte de collections privées de photographies. Ce cycle s’est ouvert avec la présentation d’œuvres de la collection de Michèle et Michel Auer. Depuis, chaque année, à l’automne, avec la complicité de Régis Durand, nous avons  donné rendez-vous à d’autres collectionneurs privés (Madeleine Millot-Durrenberger, Isabelle Darrigrand, Freddy Denaës) ou institutionnels  (Neuflize Vie)  qui nous ont fait partager leur choix, leur regard et qui nous ont apporté leur vision singulière du monde et de la création photographique.

Ce cycle s’achève  et nous voulions tourner cette page en rebattant une dernière fois les cartes de quatre de ces collections et en y introduisant le point de vue -  ou plutôt, un point de vue  – de l’équipe de la Maison d’art : une collection des collections en quelque sorte, histoire de montrer, dans la variété renouvelée de ces ensembles, dans leur expansion tranquille ou dans leur course avec le temps, qu’on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve. Car, en matière de collections, fleuves il y a pour le coup : fleuves,  photostreams,  avec des ampleurs, des débits, des régimes et des courants bien marqués ; fleuves qui ne cessent de s’écouler amassant, d’autres images, des images nouvelles.

Dans les sélections qui avaient été opérées depuis cinq ans, une place importante revenait  au corps et à la représentation de la figure humaine. Nous avons choisi de décaler l’angle de vision plutôt vers le paysage, le décor, le territoire, l’entour, et d’explorer cette part moins montrée au cours de notre cycle, bien qu’elle soit présente, en inégales proportions certes, dans chaque ensemble. Le pari était risqué de croiser ces quatre univers, dans lequel chaque collectionneur avait déjà sélectionné ses images. Peu à peu, en relisant ces collections et en les reliant, en découvrant également les nouvelles photographies acquises depuis, en découvrant les choix de chacun, nous avons tracé les contours d’un  paysage imaginaire construit, en écho au parc de la Maison d’art, autour des trois caractères que Watelet préconisait, à la fin du 18ème siècle, pour l’ordonnance des jardins : le pittoresque, le poétique, le romanesque.
Accidents et chaos, végétal et liquide, ruines et fabriques, perspectives, labyrinthes ou détours, monuments naturels, peuples de statues, déserts aussi, ce sont ces images que nous avons retenues, attentifs à leur flottement, à leur poésie, à leur propension à activer la contemplation ou à déclencher des histoires nouvelles.

Avec les photographies de :
 Alain Balmayer, Claude Batho, Frédéric Bellay, Matthias Bruggmann, Anne-Lise Broyer, Gerardo Custance, Denis Darzacq, Michel Dheurle, Jo Duchene, Bernard Faucon, Faustine Ferhmin, Joan Fontcuberta, Cristina Garcia Rodero, Valérie Graftieaux, Hubert Grooteclaes, Bernard Guillot, Claire José Hernandez, Michael Kenna, Eva Leitolf, Tania Mouraud, Yuki Onodera, Antoine Petitprez, Bernard Plossu, Denis Roche, François Sagnes, Dorothée Smith, Antoine d’Agata, Gap Schull Lee, Manit Sriwanichpoom, Eric Larrayadieu, André Longchamp, Françoise Nunez, Mathieu Pernot, Rutger ten Broeke, Benoît Volmer, Charles Weber, Masao Yamamoto,