A


Ab-sens (nf. inv) : Pour absence. Sans commentaires.
Aimance (nf.) : Plutôt qu’amour. L’aimance enfantine. Immense.
Ajaouter (vb.) : 1e g. Pour ajouter le « a » qu’on ajaoute.
Amitiéx (nf.) : Pour le pluriel de certaines amitiés.
Anger (vb. 1e g.) : Verbe. Se dit de quelqu’un qui paraît vivre sans conscience du danger. Se conjugue : « Nous angeons, vous angez »… ou « Nous angions » Etc… Se rapproche de « l’angine ». Ce qui justifierait leur silence (aux anges).
Animot (nm) : Ce qu’on est en train de faire. Manipulation génétique tout comme.
Anonalie (nf.) : Pour une « anomalie de prononciation ». Se dit beaucoup de quelqu’un qui anonne.
Anuit (nf.) : Pour « absence de nuit ». Remplace nuit blanche.
Appuy (nm.) : Pour retrouver la lettre qui manque.
Arboressence(nf.) : Rhizome de l’Être.
Arteur (-trice)(nm./nf.) : A utiliser pour « artiste ». Nouvel acteur de l’art, souvent collectif ou anonyme.
Artistiquer (s’) (vb. 1e g.) : Verbe transitif. On se demande pourquoi.
Athaumasie (nf.) : Maladie qui amène à ne jamais s’émerveiller.
Atomatiquement (adv.) : Pour parler de l’horlogerie universelle.
Autres (nm. inv.) : Toujours au pluriel. Comme « pieds », ou « puits ».
Autrucher (vb. 1e g.) : Se mettre la tête dans le sol. Pour ne pas voir. Beaucoup d’amoureux autruchent.
Avanturer (s’) (vb. 1e g. pronom.) : S’aventurer par avance
Avenin (nm.) : Pour « avenir » mais avec une connotation un peu pessimiste. Mot passé, par ailleurs.
à-venir (nm. inv.) : Plutôt qu’avenir, et avant le ravenir (voir ravenir), à-venir est invariable. On écrira des à-venir, jamais de pluriel à l’avenir quand on y pense, c’est toute la responsabilité du présent.

  • Print
  • Facebook
  • del.icio.us
  • Tumblr
  • Google Bookmarks
  • Netvibes
  • Wikio FR

Laisser un commentaire