E

E
Écrivailler (vb. 1e g.) : Tout comme « graphiller », « orthographiller » – logique d’articulation.
Éditoral, éditoraux (adj.) : Pour qualifier les exégèses orales.
Égalitié (nf.) : Pour faire sonner son amitié.
Eggsistence, aiguesistence (nf.) : L’un pour la vie en coquille, l’autre pour la vie dans l’eau. D’après Queneau.
Élaboratoire (nm.) : Endroit pour élaborer en toute tranquillité.
Élucidaire (nm.) : Compilation de solutions, en fin de livre, ou livre retourné.
Emparadiser (s’) (vb. 1e g.) : voir « S’ennuder ».
Employure (vb. 1e g.) : Nécessité politique. A utiliser à la place d’employabilité. Pour faire sonner « pliure ».
Empouponner (s’) (vb. 1e g.) :
Enchaînure (nf.) : Comme « roulure ». Terme technique et philosophique, parlant de l’enchaînure infinie des causes et des effets.
Encieller (s’) (vb. 1e g.) : voir « S’emparadiser ».
Enfuturer (s’) (vb. 1e g.) : Voir S’avanturer.
Enmoyer (s’) (vb. 1e g.) : Se perdre en moi. Je m’ennoie, tu t’enmoies, il ou elle s’enmoie… Venir à soi en pensée. Début de l’autre. Voir « s’entoyer », deuxième étape.
Ennuager (vb. 1e g.) : Se dit de visages ombrageux. Se dit aussi du ciel. Ou du réel. (Voir « Rel »)
Ennuissé (adj.) : Plutôt qu’ennuité : Pris par la nuit, dans les deux cas.
Entoyer (s’) (vb. 1e g.) : Idem. Se perdre en toi. Et aussi S’envouer. « nous nous envouyons »…
Enventrer (s’), ennuder (s’) (vb. 1e g.) : Pour quelques descriptions érotiques (voir s’ennuder, et réciproquement).
Épousement (nm.) : Épuisement de l’amour.
Épouvantrail (nm.) : Dans le but d’épouvanter. Parlant de films sanguignolants (voir sanguignolant).
Espéculatoire (adj.) : Qualifiant des spéculations quand elles sont faites avec espoir.
Estoire (nf.) : Pour « histoire ». Pour dire dans quel genre d’estuaire on est
Éternelisation (nf.) : Action chimique de rompre les corps.
Éthiquablement (adv.) : Entre Éthique et étiquettes.
Etonnance (nf.) : Pour étonnement. Effet de miracle. Voir aimance.
Ettape (nf.) : Passer d’éttape en éttape, le redoublement du « t » n’étant qu’une étape.
Éveugler (vb. 1e g.) : Pour « aveugler ». Comme « beugler ». Parce que le « a » privatif semble décrire un résultat plutôt qu’une action. Exemple : le soleil m’éveugle, comme l’amour, ou le lieu commun.
Examiner (s’) (vb. 1e g.) : S’examiner le souvenir.
Examplifier (vb. 1e g.) : Amplifier par l’exemple.
Exhec (nm.) : A écrire pour « Échec ». Le x rappelant l’inconnue, ou le grain de sable.
Extendre (vb. 3e g.) :En tant que verbe, pour la logique d’extension. Comme adjectif, s’emploie pour les amours perdues.

  • Print
  • Facebook
  • del.icio.us
  • Tumblr
  • Google Bookmarks
  • Netvibes
  • Wikio FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>